Le site de la famille.

Accueil > Photos et Voyages > Voyages > Eté 2015 - Ballade en France

Eté 2015 - Ballade en France

samedi 1er août 2015, par Marco44

Dimanche 12 juillet
Départ ... le camping-car annonce 44200 km au compteur. Le but n’est pas d’aller loin, mais d’aller surement.
Comme à notre habitude, nous faisons l’arrêt déjeuné dans un Mc Do.
l’arrêt du soir est programmé à Coucourson sur Layon sur l’aire qui est annoncé dans le guide que nous avons acheté juste avant le départ.
Il s’avère que l’aire annoncée n’est plus au bord du Layon mais de l’autre côté de la route sur un parking.

Lundi 13 juillet
Déjeuné sur l’aire d’Amboise.
L’après midi, nous faisons une surprise aux enfants en les emmenant voir le parc des minis châteaux. 41 châteaux en une seule fois !

JPEG - 124.7 ko
JPEG - 162.3 ko
JPEG - 119 ko

Nous avons la chance d’arriver juste pour la représentation de 2 comédiens - formidables !!!

JPEG - 182.4 ko
JPEG - 184.8 ko
JPEG - 173.9 ko
JPEG - 144 ko

Il nous racontent l’histoire des rois de France et de leurs châteaux et faisant participer les spectateurs et cela ne loupe pas, 2 de nos enfants se retrouvent propulsés princes et moi, fermier.

JPEG - 130.3 ko


D’autres se retrouvent chevaliers et doivent se battre avec des épées en plastique. Fous rires assurés... bravo aux comédiens.
Arrêt du soir : Air de Angé
Très calme avec électricité et vidange gratuites, c’est assez rare pour être signalé

Mardi 14 juillet
Première journée de repos... enfin, nous essayons... car les enfants en décident autrement. Certes nous sommes en vacances, mais eux, ne l’entendent pas de cette oreille et ils veulent tous quelque chose et se hurlent en permanence dessus.

Mercredi 15 juillet
Nous repartons en direction du Sud et vers des montagnes en espérant que cela calmera tout le monde.
L’arrêt du midi (vers 15h00) se fait sur une aire de l’autoroute
Le soir, nous sommes à Bort-les-Orgues, sur l’aire gratuite en plein cœur du centre ville.
Accueilli par un papy qui nous raconte qu’avant c’est le curé qui venait dès lors qu’il y avait des Nantais. Il était de Nord-sur-Erdre.
Un jour quelqu’un lui dit qu’un jour à Guérande il n’y aura plus de curé. « Impossible » lui répond le curé. _ Avant l’impôt était le sel et quand cela a été arrêté seul Guérande est resté en l’État. Donc il y aura toujours des curé à Guérande sinon l’évêché perdra cet impôt.
On apprend toujours quelque chose !

Jeudi 16 juillet
Arrêt du midi sur le parking de l’Inter-marché de Murat.
Arrêt du soir : Florac aire de camping car
C’est très calme avec des WC - on peut vidanger et le remplissage n’est que de 2 €.

Vendredi 17 juillet
Repos
Nous prenons quand même du temps pour faire un tour au syndicat d’initiative pour savoir comment accéder à la rivière... le guide annonce fièrement 300 m.
Finalement la distance annoncée sur le guide est à prendre en compte depuis le centre ville et pas depuis l’aire.
Nous récupérons une info sur un camping pas très loin à la sortie de Florac : le camping du pont neuf
Nous appelons pour rester quelques jours afin de permettre aux enfants de ce baigner dans la rivière et s’ils pouvaient ne plus être odieux !!!
Il reste des places et nous découvrons des propriétaires SUPER sympa qui nous accueillent chaleureusement.
Eux au moins ne sont pas postés à l’entrée en faisant des grands signes comme ceux du camping juste à côté. Ils m’avaient un peu prévenu par téléphone (à droite puis immédiatement à gauche) et notre choix s’est arrêté sur eux car leurs tarifs sont très intéressants.
Le propriétaire nous apprend que c’est le plus vieux camping de Florac et qu’ils en sont gérants depuis 4 ans et que depuis ils sont devenus le plus petit camping mais ils tiennent à conserver des tarifs moins élevés que les autres surtout de celui qui s’est installé juste à côté.

JPEG - 145 ko

Samedi 18 juillet
Un tour à l’inter-marché pour faire quelques courses et retour au camping où, ça ne loupe pas, la proprio d’à côté sort de sa cabane et nous fait des grands signes !!! Pas de bol pour elle, on n’est pas stationnés chez eux.

Dimanche 19 juillet
Repos et baignade au milieu des poissons.

JPEG - 130.3 ko
JPEG - 100 ko
JPEG - 137.2 ko

Lundi 20 juillet
Nous allons à pied au Carrefour qui, finalement n’est pas si loin, seulement 15 minutes à pied en plus au retour, nous prenons un chemin qui nous évite la circulation.

Mardi 21 juillet
Repos

Mercredi 22 juillet
On quitte le camping, direction le Mont Aigoual.
Arrêt du midi sur un parking perdu dans la montagne à côté d’un terrain de tennis sans personne autour.
On arrive dans les nuages, pas mal pour découvrir un musée où on vous explique les nuages !

JPEG - 116.6 ko


Bastien est malade et on souhaite rester mais on nous prévient que c’est interdit mais que le garde du parc ne passe pas toujours mais s’il passe alors ce sera une amende.
On repars donc car in ne veut pas prendre de risque inutile.
On fini, en quittant la route, par trouver un lieu à Hures. On espère juste que personne ne viendra nous déloger car Bastien est toujours malade.

JPEG - 129.4 ko

Jeudi 23 juillet
La nuit s’est bien passée, nous n’avons gêné personne et personne n’est venu nous déranger.
Nous repartons, direction Sainte Enimie.
Arrivée sur place, nous avons un peu de mal à trouver un endroit où se garer et nous décidons de prendre une place réservée aux bus.
Après quelques courses dans l’unique épicerie nous restons manger au même endroit et nous ne répartitions qu’après.
Nous arrivons ensuite au camping des Gorges du Tarn où nous étions déjà allé il y a bien longtemps, alors que nous n’étions que tout les deux sans les enfants.
L’endroit a bien changé. Il est annoncé 1 étoile sur les panneaux des bords de route et 2 étoiles en arrivant... Il est vrai que les étoiles sont décernées en fonction du confort (sanitaires présents) mais tout semble avoir été construit de bric et de broc.
Finalement l’emplacement est bien, c’est calme et nous pouvons aller nous baigner dans le Tarn tout près.

JPEG - 135.1 ko


Le soir nous allons à pied à Sainte Enimie pour acheter quelques produits au marché nocturne. Nous sommes un peu déçu car il y’a plus de marchands de produits chinois que de vrais producteurs.
Marie discute pourtant avec l’un d’eux qui vend du miel, des confitures, des sirop et autres produits naturels.
On achète sur le marché du fromage, du miel, du sirop et une fouace à la myrtille. Les enfants ont droit à une barbapapa et nous, nous nous faisons un petit plaisir en prenant des pralines... Un peu cher tout ça mais c’est pour faire marcher les producteurs locaux.

Vendredi 24 juillet
Nous sommes à sec et nous devons aller à Mende pour faire des courses.
En ayant fait nos 20 minutes de route dans un sens et 20 minutes dans l’autre, plus les courses, les enfants comprennent qu’ici il est préférable de ne pas oublier le beurre une fois de retour chez soi.
Certes le camping est pas mal, malgré des sanitaires quelque peu bricolés mais on est surtout attaqué par les guêpes.

JPEG - 84.3 ko

Samedi 25 juillet
Ballade en canoë et kayak sur le Tarn. 17 km.
Emeline trouve que ce n’est pas assez mais à mi-chemin, elle se ravise !

JPEG - 117.6 ko
JPEG - 124.3 ko

Pendant tout le trajet, nous nous battons contre le vent et nous avons beaucoup de mal car il n’y a pas assez d’eau.
Les enfants qui ont voulu prendre en Kayak chacun, s’en mordent les doigts car entre l’une qui a peur d’une couleuvre, de l’autre qui a une ampoule et du dernier qui est fatigué, ils trouvent que se n’est pas si simple que çà... et bien entendu, c’est de notre faute s’il n’y a pas assez d’eau.

Dimanche 26 juillet
Repos pour tout le monde car il faut soigner les coups de soleil et autres blessures.
Les enfants en profitent pour faire les cartes postales.

JPEG - 143.1 ko

Lundi 27 juillet
Nous quittons Sainte Enimie direction Laguiole.
En effet je trouve dommage de pas s’arrêter dans cette ville alors que nous en sommes à moins de 100 km
Arrêt du midi : parking de la Forge de Laguiole, coutellerie que l’on peut visiter avec une boutique.
Nous mangeons donc et après nous allons faire la visite. Très intéressante car il est tellement rare de pouvoir visiter une usine librement (en suivant le chemin indiqué) et de voir les ouvriers travailler devant nous.
Bien entendu, nous faisons une halte à la boutique afin d’équiper tout le monde de son couteau Laguiole d’origine. Un vrai couteau !
Moi, j’en ai déjà un donc je me décide pour un coffret en promo en bois de genévrier.

Certes la facture est un peu élevée mais je sais que ce seront des souvenirs qui resteront pour très longtemps. J’ai mon Laguiole depuis plus de 20 ans.
D’ailleurs la personne me propose, moyennant un chèque de 9€ pour le retour de lui envoyer le mien afin de lui donner une seconde jeunesse et de faire une gravure. J’ai oublié de préciser que chaque couteau à été gravé avec les prénoms de chacun - ce sont donc réellement des pièces uniques.
Arrêt du soir : aire de repos de Sainte Geneviève sur Argence que nous trouvons dans notre guide et qui semble assez bien.

JPEG - 177.1 ko


De fait, en arrivant nous découvrons une aire très bien aménagée qui semble calme.
Je discute quelques minutes avec l’un de nos voisins qui m’indique qu’il utilise l’application Park4Night avec son téléphone portable.
Elle parait pas mal car il est possible d’y ajouter ses propres commentaires et ses lieux... le seul inconvénient : il faut avoir le réseau m’annonce la personne. Ce qui signifie que dans les Gorges du Tarn, elle aurait été inutile car nous n’avions pas de réseau.

Mardi 28 juillet
Nous nous réveillons pas trop car, pour une fois, et sans réveil.
Ceci dit, il est 10 heures et nous ne sommes toujours pas partis !!!
C’est la dernière ligne droite... car les enfants n’ayant pas changé leurs habitudes, nous rentrons.
La route du retour n’a pas grande importance et nous arrivons chez nous vers 22h00.


Dès notre retour, j’ai envoyé mon couteau ... nous verrons par la suite ce qu’il en sera.

Messages

  • Comme annoncé, j’ai donc envoyé mon couteau et le 6 Août , soit à peine une semaine après, il est revenu !
    Quel travail... il est comme neuf et tellement mieux avec sa personnalisation.

    Encore merci à Frédérique de la Forge de Laguiole.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.