Accueil > Photos et Voyages > Voyages > Eté 2014 - Direction le Soleil !

Eté 2014 - Direction le Soleil !

dimanche 3 août 2014

Dimanche 13 juillet
Direction le Sud.
Nous nous arrêtons pour dormir à Rochefort sur l’aire de camping-car près du Pont Transbordeur.
De nuit, le spectacle est impressionnant :

Lundi 14 juillet
Fête Nationale
Après Bordeaux, nous nous arrêtons déjeuner sur le parking d’une école.
Le goûter se fera ensuite à Pau sur la place de Verdun.
L’arrêt du soir est programmé à Laruns mais en arrivant, nous découvrons que l’aire est coincé entre la route et l’entrée du Camping et nous surprenons un camping cariste en train de se soulager le long des poubelles - elle est belle la France en Camping-car !!!
Cette situation ne nous donne pas envie et nous continuons la route jusqu’à l’aire annoncée à Arouste-Fabrège.
Nous ne sommes pas déçus, certes le parking est le long de la route mais elle est beaucoup moins passagère et, franchement, la vue vaut bien d’aller aussi haut.

Mardi 15 juillet
Repos... les enfants se sont levés avant nous et nous avons le droit d’avoir notre petit déjeuné préparé - quel luxe.
Nous partons faire une ballade au village et nous nous renseignons sur le Petit Train d’Artouste (nous l’avions déjà fait en 2008 - voir Eté 2008 - Espagne mais sans notre petit dernier)
Le rendez-vous est pris pour le lendemain.

Mercredi 16 juillet
Nous qui avions réglé nos réveil pour être levé de bonne heure, c’était sans compter sur les vaches et leurs #@ !# cloches. Elles (les vaches) ont tournées toutes la nuit autour du Camping-car dans l’herbe bien verte et elles (les cloches) n’ont pas cessé de tinter.


Nous partons quand même faire l’excursion prévue : Télécabine + Train + Ballade + re-Train + re-Télécabine.

Nous voyons même des marmottes juste au dessus de la gare :

Une marmotte
Je vous l’accorde, il faut avoir de très bon yeux !


Et c’est parti.

Les garçons sont aux anges car ils assistent au décollage d’un hélicoptère.

Après le déjeuner, c’est le retour par le même chemin.

De retour et pendant que les enfants sont à la rivière, je vais vidanger le CC.
Ah oui, j’ai oublié de vous dire que lundi soir en vidangeant les WC j’ai malencontreusement fait tomber le bouchon et impossible de le rattraper ... donc désormais et jusqu’à la fin des vacances, avec un bouchon « fait maison », nous allons devoir faire attention à ne pas remplir trop les WC et chercher le plus souvent possible à les vider. [1]

Jeudi 17 juillet
Après une dernière vidange et remplissage (5 €), le temps annoncé à la télévision dans cette région tournant à l’orage, nous repartons.
La pause déjeuner se fera au col du Pourtalet où les enfants peuvent se mêler au troupeau de brebis même s’ils sont impressionnés dès que les bêtes se rapprochent trop près.


Je programme le GPS pour le Portugal, plus exactement Obidos soit un peu plus de 1000 km mais, après tout, nous sommes en vacances et tout le monde veut toujours le soleil.
L’étape suivante sera Sarragose, le guide Michelin acheté juste avant de partir (L’Europe en Camping-Car) y indique un camping que le GPS ne trouve pas. Nous n’arrivons même pas à nous arrêter et les panneaux, comme partout, sont fait pour ceux qui connaissent la région.
Finalement, après avoir tourné une bonne demi-heure, nous arrivons à nous arrêter dans une station service où le pompiste réagit immédiatement : « Camping ? »
On ne doit pas être les premiers à se planter.
On finit pas le trouver ce fameux terrain mais à 46 € la nuit, les enfants comprennent que nous n’allons pas nous éterniser.

Vendredi 18 juillet
Pour la première fois, nous nous réveillons sous la pluie - une petite pluie qui ne dure pas certes mais associé à un vent assez violent.
Il n’y a pratiquement personne dans le camping et nous qui sommes habitués à propreté du Camping de Cyrille et Suzie « Les Prairies », nous sommes plus que dégoûtés devant l’état des toilettes et autres cabines de douche. A priori, le nettoyage ne fait pas parti des habitudes et la rouille ronge même les robinets et les récipients à savon. OK pour une halte d’une nuit, mais c’est tout !
Devant la durée pour atteindre notre objectif - le Portugal - et avec ce temps qui semble vouloir s’accrocher du côté Atlantique, nous changeons de direction (c’est le privilège du Camping-car) et nous prenons la direction de la côte Méditerranéenne.
Sur la route, nous trouvons le parking du Monastère de Rueda pour y déjeuner.

De notre dernier voyage en Espagne, en 2008, nous avons gardé le souvenir de ce parking à Bernicarlo où pour 12 € par jour nous étions juste à côté de la mer.
Nous ne retrouvons pas le parking en question et au syndicat d’initiative [2] on nous indique que le parking en question est fermé car il était exploité sans autorisation et que nous devons aller dans les campings.
Nous en choisissons un pas trop près de la côte à Calig en espérant qu’il sera moins cher - pas de chance car nous serons facturés 119 € pour 2 nuits pratiquement le même prix que celui de la côté mais avec moins de bruit très certainement.

Samedi 19 juillet
Nous restons au camping, ce sera repos et Piscine.

Dimanche 20 juillet
Aujourd’hui, nous avons pris la décision de faire une surprise aux enfants et de casser la tirelire : direction Port-Aventura.
Nous arrivons vers 19h00 sur l’aire de Camping-car et choisissons la formule « 1 jour + 2 nuits » ... je confirme, nous avons bien cassé la tirelire car rien que la nuit, c’est déjà 35 €. Bon, il y a tous les services, Toilettes, douches, vidange et remplissage.

Lundi 21 juillet
En route pour une journée au Parc ... de 10h00 à 24h00.
Les enfants ont A.d.o.r.é.s. !!!

Voici un petit aperçu des activités que nous avons testés, je ne vous ferais pas l’histoire complète de la journée... c’est trop long !

Buffalo Rodeo
Autos tamponneuses
Grand Canyon Rapids
On en sort bien mouillé !
Tutuki Splash
Mouillé ... c’est faible ... trempé des pieds à la tête c’est plus juste.
Submarine Odyssey
Spectacle en 3D
Coco Piloto
La Granja de Elmo
Tami Tami
Montagne russe
Mariposas Saltarinas
Los Misterios de Angkor
Spectacle
Leçon de conduite avec Peugeot
Attraction payante (2 €)
Generation Forever
Spectacle
Los Potrillos
Armadillos
El Diablo - Tren de la Mina
Yucatan
Doucement ... au départ...

Il manque « Dragon Khan » que j’ai fait avec notre ainé (garçon) mais sans photo ni accessoire car le manège vous met littéralement la tête à l’envers !
Enfin vers 23h00, la Parade et le feu d’artifice.

Mardi 22 juillet
Après la journée d’hier bien chargée (en souvenirs) et l’incompréhension d’une gardienne obtus, nous prenons la direction de Barcelone.
Arrivé dans la ville, nous avons beaucoup de mal à trouver un parking acceptant notre imposant véhicule.
Finalement, nous trouvons les indications vers un parking où les CC sont acceptés. Nous devons sortir très loin et le parking annoncé ressemble plus à un dépotoir coincé entre la route et une usine.
Nous continuons et à Estacio de San Adria, juste en parc du parc du littoral, nous stationnons sur une zone qui semble être un parking, à côté d’un bus de tourisme.
Nous déjeunons et allons faire un tour à la plage.
Au retour, nous découvrons qu’un autre CC (immatriculé en 18) s’est stationné à côté de nous et nous décidons ensemble de rester ici pour la nuit - cela nous économisera les 30 € demandé sur le parc à CC.
Sur ce fait, une voiture de police se gare à côté de nous et nous voyons le coup venir qu’ils vont nous demander de déménager sur le parc. Mais pas du tout, ils nous préviennent seulement que beaucoup de Roms traînent dans le quartier et que nous nous sommes installés sur le parking d’une boite de nuit.
Certes, nous pouvons rester pour la nuit mais nous devons faire très attention à ne pas laisser les véhicules sans surveillance.
Devant leurs remarques, nous préférons partir et suivre leurs recommandations, c’est à dire, pousser plus loin et aller au camping de El Masnou.
Après s’être trompés, nous y arrivons et nous n’avons pas une bonne impression surtout quand le gérant nous demande de faire nous même le calcul et ne semble pas savoir s’il a encore de la place.
A 70 € pour nous 6 et sans certitude d’être placé, nous repartons. L’autre CC décide pareil et repart de son côté.
Je programme alors le GPS vers un Camping dans les terres en me disant que ce sera moins cher... et bien non !!! à Vallromanes, le camping nous facturera 69 € pour la nuit.

Mercredi 22 juillet
Après une nuit de sommeil presque réparateur - au moins il n’y avait pas de bruit dans ce camping et devant le tarif prohibitif de ce camping qui a certainement connu de grandes heures, nous décidons d’aller à Vic où une aire de CC est référencée et à partir de laquelle nous pourrons encore rejoindre Barcelone par le train.
L’aire possède bien les 10 places annoncées avec borne électrique (6 € / 3 heures) et aire de vidange et remplissage (2 € / 100 litres)

Jeudi 24 juillet
Levés de bonne heure pour aller prendre le train (15 minutes de marche), nous prenons un carnet de 10 tickets 6 zones - c’est moins cher que de prendre 6 tickets individuels.
La visite de Barcelone se limite à une marche vers le port et autres jardins car notre petit dernier étant déjà fatigué au bout d’une demi-heure.

Après l’achat de quelques souvenirs et s’être désaltérés dans un Burger King où on vous sert des verres de 75 cl de Coca comme si c’était des mignonnettes, il est déjà l’heure de repartir - nous avons quand même 1 heure de train.

Vendredi 25 juillet
Après un périple en montage, nous trouvons un parking à 1960 m d’altitude où nous décidons de rester.

Samedi 26 juillet
Aujourd’hui ce sera repos et lecture.

Observation des animaux.

Dimanche 27 juillet
Nous nous arrêtons au Col de Peyresourde dans le brouillard.

Lundi 28 juillet
Il pleut au col et le ciel est totalement bouché, nous décidons d’aller au Cirque de Gavarnie où nous stationnons sur l’aire prévue (7 € / 24 heures) puis nous partons au village faire quelques courses afin de préparer la randonnées du lendemain.

Mardi 29 juillet
Pas de chance, il pleut encore et nous n’irons pas au Cirque avec les enfants dans ces conditions, ce n’est pas prudent.
Tant pis ce sera pour une prochaine fois.
Nous partons - retour à la maison.
Arrêt du soir à renseigner.

Mercredi 30 juillet
Vers 22h30, nous arrivons à la maison. Même si les enfants sont crevés, ils sont heureux de retrouver leur chambre.


Je vous déconseille le Guide Michelin que nous avons acheté avant de partir : L’Europe en camping-car (ISBN : 978-2-06-719005-4)
Il fournit certes des cartes avec des informations mais il indique des étapes sans mettre en relation les aires et autre camping. Par exemple page 68, il indique « Huesca, capitale du haut Aragon... sera votre dernière étape de la journée. » et quand vous chercher pages 70 et 71 les adresses pour dormir, il n’y a rien à Huesca - quel intérêt alors de terminer sa journée ici ???


[1Cette malheureuse perte nous aura quand même coûté la bagatelle de 14 € au retour (Thetford / référence : 2581089 / désignation : SPP465 measuring cup granit / code barre : 8710315556056) pour ceux que cela intéresse

[2il faudra que l’on m’explique pourquoi les syndicats d’initiative sont toujours en centre-ville alors que tout les panneaux indiquent que le stationnement des Camping-car est interdit sur la commune et que pour en savoir plus, il faut s’adresser au syndicat d’initiative !!!???!!! On fait comment ?

Messages

  • De bien jolies vacances que je viens de découvrir Voilà enfin sur Facebook une lecture pétillante qui va réchauffer mes vieux os Félicitations à vous les petits et grands Charons demain je continue votre journal de voyage
    Afectueuses pensées. Nicole

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.