Accueil > Actualités > Réponse au Président de la CAPEB

Réponse au Président de la CAPEB

lundi 7 novembre 2011

Mr Patrick Liébus s’exprimait se matin sur une éventuelle hausse de la TVA dans la rénovation du bâtiment.
Contre-arguments ...

Monsieur,

Ce matin, sur Europe1, en réponse à la question du journaliste sur l’impact d’une éventuelle hausse de la TVA dans la rénovation du bâtiment, taux qui passerait d’un taux de 5,5% à 7% voire 9%, vous répondiez :

C’est un appel au travail au noir !
Les artisans ont tellement de mal a trouver des chantiers qu’une hausse de la TVA va pousser les clients à se tourner vers le travail au noir pour payer moins cher.

Je trouve que vous ne manquez pas de culot de répondre au nom de tous les artisans qui, pour certains d’entre eux, sont les premiers a bénéficier de ce système.
Je suis client, à mes heures, d’artisans et devant votre remarques sur les difficultés pour les artisans de trouver des chantiers, je peux vous répondre que, ce ne sont pas les artisans qui ont du mal à trouver des clients, mais les clients qui ne trouvent plus d’artisans !!!
Nous n’avons certes pas toujours des travaux à plusieurs milliers d’euros à faire faire, mais quand nous devons faire appel à un professionnel pour un simple chantier (le crépi d’un mur par exemple), voici quelques réponses que nous recevons :

  • « Non, nous n’acceptons pas ce chantier, pas assez important ! »
  • « Notre carnet de commande est plein, ce ne sera pas avant milieu d’année prochaine. »
  • « Mais, bien entendu que nous allons venir ! Voyons monsieur, nous savons bien que ce sont les petits travaux qui fidélisent les clients » (Bonne réponse !!! mais sans suite ...)

(Ces remarques sont réelles, elles m’ont été faites directement.)
A l’époque, j’avais donc été dans l’obligation de faire faire le travail « au noir » car je n’avais aucun moyen de le faire « légalement ».
Travail d’ailleurs abîmé quelque temps plus tard par un « vrai » artisan qui fut dans l’incapacité de réparer sa bévue (il ne trouvait personne - il recevait les mêmes réponses) - Amusant, non ?

Maintenant, il y a une population d’artisans qui font ce type de « petits » travaux. Mais quand est-il du résultat ?
Souvent bâclé car "ils ont acceptés pour faire plaisir mais qu’il préfère faire le chantier d’à-côté’ ou alors travail non conforme à la commande en cachant par de la peinture (moins cher à réaliser) un traitement anti-corrosion (plus cher à facturer).
Je pourrais, ici, multiplier les exemples mais je préfère vous renvoyer à la lettre que je vous avais envoyée en ???? (Je retrouverais la date et rajouterais le document ultérieurement) - lettre restée sans réponse de votre part - comme quoi, finalement, vous représentez bien vos artisans puisque vous adoptez la même attitude que certains.

Pour conclure, je dis simplement que ce ne sera pas la hausse de la TVA qui tuera l’artisanat, mais certains artisans eux-mêmes.


Je précise bien « certains » artisans car je suis conscient que tous ne sont pas aussi malhonnêtes et que, la majorité aime leur travail et le font très bien (nous en avons eu aussi).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Effectuez vos dons via PayPal : solution rapide, gratuite et s?curis?e
1 € pour maintenir ce site...